Les bars alternatifs à Paris

En digne capitale d’un pays épris d’art et de fête, territoire d’une vie nocturne passionnante, Paris fourmille de lieux sortant des sentiers battus, dans lesquels des passionnés de tous horizons peuvent se retrouver pour échanger, découvrir et faire des rencontres.

Berceau de nombreux mouvements artistiques et terreau fertile d’une culture alternative foisonnante, la Ville Lumière regorge de bars conviviaux et atypiques, accueillant une foule variée issue de la contre-culture.

Le Point Éphémère, une adresse phare pour les artistes dans l’âme

Le Point Éphémère

Parmi les lieux incontournables, le Point Éphémère est, depuis son lancement en 2004, l’une des salles de spectacles les plus réputées de la capitale.

Situé au bord du célèbre canal Saint-Martin, l’établissement à la façade ornée de graffitis organise des concerts d’artistes souvent iconoclastes, allant du trublion de l’électronique Sébastien Tellier au groupe de métal décalé Carnival in Coal, en passant par les performances musicales « trash » de l’artiste Jean-Louis Costes.

La Féline et son ambiance old school

Situé dans le quartier populaire de Ménilmontant, La Féline est le lieu de rendez-vous phare des amateurs de rockabilly et de psychobilly.

Avec sa décoration vintage au parfum rock’n’roll, ce bar est un havre de paix pour les tatoués aux rouflaquettes savamment taillées et les pin ups des temps modernes, souhaitant se retrouver autour d’une bonne bière bien fraîche au son des guitares sixties.

Le Vieux Léon et son parfum d’autrefois

Le Vieux Léon

A deux pas des fameuses Halles, le Vieux Léon est une véritable institution dans ce quartier commerçant. A mille lieues des bars branchés aux prix prohibitifs et des cafés aseptisés, ce modeste café fait la joie de ceux qui cherchent à retrouver un Paris authentique, dans lequel on peut discuter durant des heures avec un patron chaleureux, préparant avec amour des pintes de bières à petit prix et des plateaux de charcuterie.

Les mélomanes ne sont pas en reste et s’y donnent rendez-vous pour ses fameuses soirées « blindtest » hebdomadaires. Un petit coin hors du temps, dans lequel se mêlent traditions, modernité et liberté.

La Mutinerie et son esprit libertaire

Cet établissement de la rue Saint-Martin s’est rapidement imposé, en France mais aussi en Europe, comme une référence en matière en matière de bar LGBT.

Tour à tour discothèque, galerie d’art, salle de spectacles, atelier de création et lieu de débat, ce bar féministe se veut comme un espace de discussion, de rencontre et de fête pour toutes les femmes et les adeptes du mouvement queer.

Vodka et fêtes sans fin au Kremlin

Foncièrement unique en son genre, le Kremlin est un établissement pour le moins surprenant : comme son nom le sous-entend non sans malice, ce bar décalé a choisi pour thème la Russie soviétique.

Orné de peintures de Lénine, de dessins empruntés à l’iconographie communiste et de mobilier faussement d’époque, il ravira les amateurs d’histoire comme les jeunes gens en quête d’alcools rares à prix doux. Le Kremlin s’est fait une réputation avec sa carte de vodkas importées aux saveurs inédites, sans pour autant oublier les amateurs de cocktails avec ses créations maison, ni les amateurs de bières.

Le Mama Kin pour les mélomanes

Implanté dans le quartier du canal de l’Ourcq, le Mama Kin est rapidement devenue une adresse incontournable pour les mélomanes comme pour les fans de bières belges. Ce bar à concerts invite aussi bien des groupes de jazz manouche, épatant les foules avec leurs mélodies savantes, que des groupes punk venus électriser le public avec leur énergie folle.

Le Mama Kin se distingue également par sa carte proposant, à côté des classiques sandwichs et autres grignotages, des plats typiquement belges tels que le welsh. Un lieu parfait pour voyager à peu de frais, sans quitter Paris !